Un budget sacrifié

 *

La lente régression nationale continue

 Pour tenter de réduire sa politique de gaspillage, le gouvernement veut procéder à des annulations de crédits à hauteur de 256 millions pour la recherche. Industriels et scientifiques craignent un « suicide scientifique et industriel » qui menacera l’avenir de la technologie française.

 Huit personnalités de la recherche, ont déploré la décision gouvernementale, dans une tribune publiée par Le Monde  : http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/05/23/coupes-budgetaires-dans-la-recherche-huit-grands-chercheurs-denoncent-un-suicide-scientifique-et-industriel_4924612_3232.html

 *

Après leur entretien avec le Chef de l'Etat, les chercheurs ont eu gain de cause.

François Hollande a renoncé aux annulations de crédit.

Le casse-tête du budget de l'Etat reste ouvert.

.

oOo