Anne Lauvergeon

auditionnée par le juge Van Ruymbeke,

*

La vente de Uramin pose quelques questions

Selon Le Point : la facture a été salée puisqu’elle s ‘élève à 2,8 milliards d’euros pour trois gisements d’uranium qu'aucun forage n'a jamais montré. C’est au départ de la patronne d’AREVA que le trou dans les comptes est apparu au bilan comptable de 2011.

 http://www.lepoint.fr/justice/uramin-areva-anne-lauvergeon-devant-le-juge-13-05-2016-2038949_2386.php

 « Sa gestion fut une catastrophe : avec l'échec de l'EPR en plus, on atteint en réalité des pertes abyssales comme celles du Crédit Lyonnais au temps de Mitterrand. Ce sont les contribuables qui devront aider à éponger les 15 milliards de dettes du groupe. Les plans sociaux n'y suffiront pas" conclut l’article !

*

La gestion socialiste et jacobine

a montré ses limites.

.

oOo