Agnès Saal

*

Sanction à minima

L'énarque - promotion Solidarité, ex-responsable de l'INA, vient d'être jugée pour détournement de fonds publics après l'affaire dévoilée par le Figaro : http://venividipolitis.canalblog.com/archives/2015/04/27/31961373.html et la plainte que devait déposer l'association ANTICOR.

Alors qu'en septembre 2015 elle condamnait un individu à 3 mois de prison ferme pour vols de DVD d'une valeur de 260 €, http://www.lavoixdunord.fr/region/outreau-prison-ferme-pour-vol-a-l-etalage-ia31b49068n3128721 , la justice française semble marquer de la complaisance pour ses hauts fonctionnaires.

Agnès Saal, plaidant coupable, a été condamnée à une amende à minima de 4 500 € pour 40 000 € de frais de taxi sur une période de 10 mois et 6 700 € de frais imputables à son fils qui utilisait le code administratif de réservation.

La justice de la République irréprochable en ne recommandant pas le remboursement des sommes indûment payées par le service (donc le contribuable) laisse au final un bilan positif pour qui sait et ose en abuser.

*

Qui n'a pas de honte

peut s'enrichir au

détriment de

la société

.

oOo