Martine Aubry

l'énarque quitte la direction du PS

*

Après les Verts, la rupture des mencheviks s'organise.

Elle voulait être califfe (réforme ortografique de 2016). Dans sa stratégie de mauvaise perdante, depuis 2011, Martine Aubry n'a eu de cesse de proclamer son « ras-le-bol » vis-à-vis de ses « camarades » au pouvoir.

El Khomri, Macron, Valls sont aujourd'hui ses ennemis déclarés avant d'oser ajouter Hollande.   Madame 35H00 a donc décidé de quitter la direction du parti. Devenue femme fatale pour le PS, elle s'apprête à entraîner dans son sillage ses amis Jean-Marc Germain, François Lamy et quelques autres.

 La grande perdante qui a refusé de mener une liste régionale du Nord, ne demande plus rien, elle souhaite seulement se maintenir à la mairie de Lille et manifester son opposition à la réforme de l'économie française.

Avec la CGT, le PC, Mélenchon, Cohn-Bendit et quelques seconds couteaux, elle souhaite favoriser la fronde pour rétablir une politique d'extrême gauche dans laquelle les français vivraient mieux cette fois : Le rêve du grand soir avec une semaine de 32H00.

*

François Hollande dans l'incapacité de gouverner

saura-t-il rétablir l'ordre

en France ?

.

oOo