du chanoine de Latran

au jansénisme politique

*

La France qui a cru pouvoir travailler plus pour gagner plus se réveille et constate qu'elle boîte en fonctionnant de plus en plus à deux vitesses.

Au hasard des jours et des décisions qui s'imposent à lui, si le citoyen se situe du bon côté de la ligne définie par la pensée Sorközyenne alors il sera touché par la grâce.

La discrimination est permanente et insistante :

  • Discrimination dans les revenus :

Salarié, le citoyen pourra bénéficier d'une prime obligatoire mais aléatoire si le dividende existe et s'il augmente.

Dans le même temps, les fonctionnaires supporteront pour la deuxième année consécutive le gel de l'indice salarial annoncé pour 2012.

  • Discrimination dans la réforme des impôts

Investir montre que l'Isf favorise les très hauts patrimoines et pénalise encore la tranche inférieure

Jusqu'à 1 300 000 € : le gain est de - 2750 €

pour les tranches suivantes, la différence d'impôt en pourcentage serait de :

1 310 000 € : + 19,43%  ( Pour la classe moyenne qui fait les frais de la réforme inégalitaire) 

2 570 000 € : - 21,66%

4 040 000 € : - 37,52%

7 710 000 € : - 52,72%

30 000 000 € : - 68,25% soit un gain de 315 515 €

Les citoyens satisfaits par la grâce efficace du chanoine de Latran pourront faire brûler un cierge républicain à la trinité du Fouquet's (Paris, Canne, Toulouse) tandis que les grands patrons apprécieront l'effort toujours réclamé aux classes inférieures.   http://www.journaldunet.com/economie/dirigeants/patrons-sarkozy/index.shtml

*

Lorsque la France était en paix les caisses étaient vides. Comme un signe d'amélioration : depuis qu'elle a ouvert deux fronts de guerre, elle peut distribuer 350 millions d'euros à la Tunisie et 400 millions à la Côte d'Ivoire.

 Tout va mieux !

.

oOo